YURAI JIN’SEI ryu Association loi 1901 N° W603000900 - Code APE 9312Z - N° Siret : 5012927000001

N° affiliation FFJDA NO 24 60 041 3


l'ensembles des images et des textes de ce site sont protégées par les droits d'auteurs.

Si vous souhaitez utiliser des documents présents sur ce site dans un cadre non commercial, les titulaires des droits de propriété intellectuelle portant sur les images et textes qu'il contient,

accordent l'autorisation de leur utilisation, sous réserve bien entendu du respect du droit moral des auteurs, et du respect de l'esprit initial.

Pour les photos, merci de citer les références ci-après.
Copyright © 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 207, 2018, 2019, 2020 Eric MALASSIS. Tous droits réservés.

© 2004-2021 eMU Contact


Comité de Judo

de l’Oise

Ligue de Judo

des Hauts de France

Notre club est affiliée à la Fédération Française de Judo, Jujitsu, Kendo et Disciplines Associées

et au Comité National de Kendo et DR

Nos Partenaires Institutionnels

Prendre sa Licence FFJDA-CNKDR

Calendrier des Cours

INSCRIVEZ-VOUS

Le iaïdo, iaïjutsu, kenjutsu

News Infos  Le Yuraï  Kendo  IaidoPhotosContact

IAIDO, IAIJUTSU, KENJUTSU,

arts martiaux du sabre japonais


iaïdô

Le iaïdô est un art martial d'origine japonaise basé sur l'action de dégainer le katana* et de couper (de taille ou d'estoc) en un seul geste. Plus exactement, le but est d'exécuter une technique, face à un ou plusieurs  adversaires imaginaires, choisie en fonction du lieu et du contexte de la situation. Tout comme pour les autres budô, cette discipline se focalise principalement sur la perfection des mouvements et la démarche spirituelle, l'efficacité technique, quant à elle, devient de plus en plus importante au fur et à mesure que le pratiquant augmente en grade.

iaïjutsu

Le iaïjutsu enseigne les techniques au sabre japonais depuis le fourreau, comme le iaïdô. La différence réside dans la finalité. En iaïjutsu la recherche de l’éfficacité martiale pour se débarrasser au plus vite de son adversaire n’a plus lieu d’être de nos jours. Les écoles anciennes comme Musô Shinden ryû ou encore Katori Shintô ryû s’opposent dans leur styles respectifs. L’une tournée aujourd’hui vers le “Dô” la deuxième quant à elle reste très “Jutsu” dans son style et sa diversité de techniques. Les koryû** respectueuses de la tradition et la transmission historique, ne font aucune concession à une quelconque modernité et constituent un des principaux dénominateurs communs des budô.

kenjutsu

Le kenjutsu, littérallement “technique du sabre” est l'art du sabre des samouraïs. Il appartient aux anciens art martiaux japonais et entre dans la catégorie des bujutsu, les techniques guerrières du Japon féodal. Le kenjutsu est seulement enseigné dans les écoles anciennes. Il est enseigné par le soké (grand maître) ou les enseignants ayant reçu l'autorisation de ce dernier, directement ou indirectement pour les écoles les plus répandues.

On pratique le kenjutsu généralement sans protections même si parfois on trouve des protections de main ou de tête. L'entraînement se fait à deux ou plus avec un bokken*** ou un shoto****. Au niveau le plus élevé, il est exécuté avec un katana ou un wakizashi*****.



* Katana : Sabre japonais long de plus de 60cm

** Koryû : Écoles anciennes avant l’ère Meiji (1868)

*** Bokken : Sabre en bois long

****  Shoto : Sabre en bois court

***** Wakizashi : Sabre japonais court entre 30 et 60 cm